Accès rapide

LES INFRASTRUCTURES ROUTIERES

Le territoire bénéficie d’une desserte routière de bon niveau avec :

  • L’axe Est-Ouest de l’A4 située au sud du territoire et reliant Paris à Reims via Marne-la-Vallée
  • L’axe Nord-Sud de la francilienne située à l’Ouest du territoire et reliant ce dernier au secteur de Mitry-Mory, à la plateforme aéroportuaire Roissy Charles-de-Gaulle, au nord du Département de Seine-Saint-Denis et en direction du Sud, à la partie méridionale de la Seine-et-Marne (Brie-Comte-Robert, Sénart, Melun etc.).
  • La présence de routes départementales structurantes : La RD231 (Nord-Sud), la RD934 (Est-Ouest), la RD344, la RD345, « l’avenue de l’Europe » reliant les pôles urbains du Val d’Europe et du Val de Bussy (dénommée selon les communes traversées : Schuman, Hergé, Europe, Charles de Gaulle, Graham Bell)

La présence de ces infrastructures routières importantes est un atout concourant à l’accessibilité générale du territoire du SIEMU. Toutefois, ce maillage viaire contribue également à en faire un secteur de transit pour de nombreux franciliens impactant les réseaux routiers secondaires notamment lors d’incident sur les axes principaux. Cette congestion grandissante a une incidence sur la performance du réseau de bus, de plus en plus soumis aux aléas de circulation et à des allongements de temps de parcours compte-tenu du nombre limité de dispositifs permettant aux transports collectifs de s’affranchir des ralentissements (Sites Propres, priorité aux feux etc.).

L'OFFRE DE STATIONNEMENT

  • Parcs labellisés Ile-de-France Mobilités

Des parcs relais payants sont présents à proximité de quatre gares du territoire (Bussy-Saint-Georges, Lagny-Thorigny-Pomponne, Esbly, Val d’Europe).  Ces parkings regroupant ainsi 1300 places répondent aux critères de qualité de service imposés par Ile-de-France Mobilités.  

Pour en savoir plus, cliquez sur le parc de stationnement qui vous intéresse : 

Parc-relais Lagny-sur-Marne SNCF – INDIGO

Parc-relais Bienvenue de Bussy-Saint-Georges RER – INDIGO

Parc-relais Gare d’Esbly SNCF – EFFIA

Parc-relais de Serris-Montévrain RER – SAEMES

  • Autres parcs de stationnement payants : 

Les parcs de stationnement de Chessy – Marne-la-Vallée TGV et Disney Village proposent une offre en lien avec la gare TGV et le parc Disneyland Paris.

Pour en savoir plus, cliquez ci-dessous : 

Parking EFFIA Gare de Marne-la-Vallée Chessy Disneyland Paris

Parking Indigo – Disney Village 

  • Règlementation du stationnement sur voirie

En 2021, plus de la moitié des communes (17 sur 31) proposent du stationnement réglementé, avec, a minima, du stationnement en zone bleue. C’est 6 communes de plus qu’en 2016.

Par ailleurs, 100 % des communes à proximité des P+R réglementent leur stationnement.

Néanmoins, il est à noter que seules 3 communes ont mis en place du stationnement payant sur voirie (Lagny-sur-Marne, Thorigny-sur-Marne et Esbly).

Pour davantage de précisions sur les réglementations mises en place sur chaque commune, nous vous invitions à consulter les sites Internet des communes. 

LES PÔLES D’ÉCHANGES MULTIMODAUX

Le SIEMU dispose de nombreux pôles d’échanges multimodaux, lieux d’échanges permettant une connexion optimisée entre différents modes de transports.

Afin de s’adapter à l’évolution des usages et au développement des flux, certains pôles font actuellement l’objet d’études de restructuration ou de travaux.

Ces interventions sont réalisées par les Agglomérations avec le soutien financier d’Ile-de-France Mobilités et la contribution technique de nombreux partenaires : communes, exploitants, aménageurs et naturellement le SIEMU.

A cette occasion de nombreux sujets sont interrogés : capacité et facilité d’exploitation des gares routières, qualité d’attente pour les voyageurs, clarté de l’information et du jalonnement, adaptation et sécurité des aménagements dédiés aux modes actifs (vélo, marche à pieds, trottinettes etc.), dimensionnement des parcs de rabattement (P+R), accessibilité pour les Personnes à Mobilité Réduite etc.,

Dans la mesure du possible, compte-tenu du fort développement encore attendu sur le territoire, ces études prennent en considération l’évolution des flux : quels seront les modes de transport utilisés à l’avenir ? Quelle sera la quantité d’usagers en bus, en vélos, en voitures se rabattant sur ces pôles ?

LES RÉSEAUX FERRéS

Le territoire bénéficie également de 3 lignes ferrées :

  • Le RER A : véritable axe de transport en commun structurant reliant Chessy à Cergy-Pontoise / Poissy / Saint-Germain-en-Laye via Paris, il traverse le territoire d’Est en Ouest et assure sa desserte via 3 gares (Chessy – Marne-la-Vallée, Val d’Europe, Bussy-Saint-Georges) auxquelles
    vient s’ajouter une gare aux portes du territoire (Torcy).
  • La ligne P du réseau Transilien : deuxième axe ferré structurant pour notre territoire, la ligne P permet de relier Paris (Gare de l’Est) et Meaux depuis les gares de Lagny-Thorigny et Esbly, et de relier Paris et Creçy-la-Chapelle depuis les gares de Montry-Condé et Couilly-Saint-Germain-Quincy après correspondance en gare d’Esbly. La branche Sud permet de desservir le sud du territoire depuis la gare de Tournan-en-Brie.
  • Le RER E : Axe important reliant Paris (gare d’Haussmann-St Lazare). Situé aux portes sud du territoire avec les gares de Tournan-en-Brie, Ozoir-la-Ferrière et Roissy-en-Brie. Il sera prolongé à l’ouest à l’horizon de mise en œuvre du PLM, d’abord à la Nanterre-la-Folie (fin 2022) puis jusqu’à Mantes-la-Jolie (fin 2024).

De plus, en lien avec l’implantation des parcs Disney, première destination touristique européenne, le territoire bénéficie d’une liaison TGV en gare de Marne-la-Vallée – Chessy. Cette gare offre également une desserte des lignes européennes telles que l’Eurostar ou le Thalys et l’offre OuiGo de la SNCF. Cette gare est fréquentée par 5 100 voyageurs par jour en moyenne.

Dans le cadre de la création du Grand Paris Express, le territoire bénéficiera d’un accès à deux gares du Grand Paris, localisées en dehors de son périmètre :

  • Gare de Noisy-Champs : interconnexion avec le RER A pour les lignes 15 (horizon 2025) et 16 (horizon 2028) du Grand Paris Express,
  • Gare de Chelles : interconnexion avec le RER E et la Ligne P pour la ligne 16 (horizon 2028) du Grand Paris Expres,

LES RÉSEAUX DE BUS ET DE TRANSPORT A LA DEMANDE

Plusieurs réseaux de bus maillent le territoire : 

  • Le réseau de bus de Marne-la-Vallée

Réseau de bus qui relève de la compétence d’Ile-de-France Mobilités. L’exploitation de ce réseau a été confiée à la société Transdev Marne-la-Vallée.

Il dessert 48 communes dont 31 adhérentes au SIEMU et a comptabilisé cinq cents mille courses et plus dix millions de voyageurs en 2019.

Sur ce réseau on retrouve 28 lignes de bus dont 9 lignes principales et 19 lignes dites complémentaires.

  • Lignes structurantes : n° 22, 25, 26, 29, 34, 42, 43, 46, 47
  • Lignes complémentaires : n° 02, 04, 06, 07, 12, 13, 14, 15, 20, 21, 23, 24, 27, 32, 35;37, 44, 57, 60

Le réseau fonctionne de 5h00 à 3h00 du matin (j+1), du lundi au dimanche (variable selon les lignes concernées).

Côté matériel roulant, 120 véhicules, remisés sur les dépôts de Lagny-sur-Marne et de Bailly-Romainvilliers, assurent l’exploitation du service. Dans le cadre de sa politique régionale de renouvellement du matériel roulant et de transition énergétique, Ile-de-France Mobilités investit dans des véhicules plus propres carburant au Biométhane.

Un Point Info Bus est à votre disposition en gare de Lagny-Thorigny du lundi au vendredi (hors jours fériés) de 7h00 à 19h00 ou par tel 01 60 07 00 21 (coût d’un appel local) 

En savoir plus sur le réseau de bus de Marne-la-Vallée (horaires, itinéraires, contact …)

Réseau de Marne-la-Vallée
0 millions de KM
C'est la distance annuelle parcourue par les bus du réseau de Marne-la-Vallée
0
C'est le nombre de points d'arrêt desservis par le réseau
  • Le réseau de Transport A la Demande de Marne-la-Vallée 

Il relève de la compétence d’Ile-de-France Mobilités. L’exploitation de ce réseau a été confiée à la société Transdev Marne-la-Vallée.

Souple, dynamique, personnalisé & accessible uniquement sur réservation, il complète l’offre de lignes régulières sur 19 communes du territoire et permet une desserte dans les zones où les transports en commun classiques (bus ou car) ne sont pas adaptés. Ce service, disponible
sur réservation, a été labellisé par Ile-de-France Mobilités en janvier 2021.

Concrètement, la réservation s’effectue via Internet, application ou téléphone, jusqu’à 30min avant le déplacement souhaité et le trajet est effectué avec minibus d’une dizaine de places selon des horaires et arrêts définis. Il dessert les gares de Marne-la-Vallée Chessy, Serris – Val d’Europe, Lagny-Thorigny-Pomponne et Bussy-Saint-Georges ainsi que les marchés de Lagny-sur-Marne et Magny-le-Hongre, l’Ile de Loisirs de Jablines et le Grand Hôpital de l’Est Francilien

En savoir plus sur le réseau de Transport A la Demande de Marne-la-Vallée (horaires, modalités de fonctionnement, contact …)

  • Les lignes scolaires

L’Autorité Organisatrice des Mobilités francilienne, Ile-de-France Mobilités, est responsable de l’organisation, du fonctionnement et du financement du transport (scolaire) en Ile-de-France. En sa qualité d’autorité organisatrice des transports, elle possède également la responsabilité de la qualité et de la sécurité de ces courses transportant un public sensible.

Sur le territoire, trois types de transport scolaire existent :

Le transport scolaire par lignes ou sous-lignes régulières

Il permet aux élèves et étudiants de se reporter vers leurs collèges et lycées de secteur. Ces courses peuvent donc être majoritairement fréquentées par des collégiens et lycéens, mais il est possible à toutes personnes d’emprunter ces courses avec un titre de transport valide. 

Le titre de transport recquis :

  • forfait Image’R junior
  • forfait Image’R Scolaire
  • carte scolaire bus lignes régulières, 

En savoir plus sur les horaires, les itinéraires et les titres de transport 

Le circuit spécial scolaire (CSS)

Il peut être mis en place lorsqu’il n’existe pas de lignes régulières permettant aux élèves d’effectuer le trajet entre leur zone d’habitation et leur établissement scolaire, ou lorsque les déplacements scolaires par les lignes régulières ne peuvent pas être effectués dans des conditions satisfaisantes compte-tenu des horaires, des fréquences, des temps de parcours, des correspondances et de l’âge des enfants transportés.

En Seine-et-Marne, Ile-de-France Mobilités délègue l’organisation de ces circuits au Département (autorité organisatrice de second rang). Ce dernier fixe donc dans le cadre de son règlement relatif aux circuits scolaires, l’éligibilité des élèves à ce type de desserte

En savoir plus sur les horaires, les itinéraires, les modalités de fonctionnement et les aides au transport scolaire

Les transports scolaires adaptés aux élèves en situation de handicap

Il permet aux élèves, aux étudiants ou aux apprentis Seine-et-Marnais en situation de handicap, de se rendre facilement vers leur établissement scolaire. Le Département de Seine-et-Marne est responsable de l’organisation et du financement de ce service. 

En savoir plus sur le fonctionnement du transport scolaire adapté

  • Le réseau Seine-et-Marne Express

Ce réseau est un service de bus qui assure des liaisons entre les principaux pôles du terriroire, en complément des lignes régulières du réseau ferré d’Île-de-France

Il est financé par le Département de Seine-et-Marne et Île-de-France Mobilités et il est exploité par dix sociétés de transport.

5 lignes desservent les pôles de Chessy Marne-la-Vallée et Serris Val d’Europe :

    • ligne n° 02 (Meaux, Serris Val d’Europe – Melun)
    • ligne n° 16 ( Lieusaint – Serris Val d’Europe)
    • ligne n° 17 (La Ferté Gaucher – Coulommiers – Chessy)
    • ligne n° 50 (Provins -Chessy)
    • ligne n° 69 (Meaux – Serris Val d’Europe);

En savoir plus sur le réseau Seine-et-Marne Express (horaires, plan, contact …)

  • Le réseau PAM 77

Service qui relève de la compétence d’Ile-de-France Mobilités et délégué au Département de Seine-et-Marne. L’exploitation de ce réseau a été confiée à la société Keolis Mobilité Seine-et-Marne.

Service de transport collectif payant à la demande destiné aux personnes handicapées ou à mobilité réduite, permet aux usagers de se déplacer “d’adresse à adresse”, avec prise en charge et dépose sur le domaine public. 

Il fonctionne tous les jours de l’année, de 6h à minuit, sauf le 1er mai.

En savoir plus sur le réseau PAM 77

 

  • Les lignes de bus privées

Des lignes de bus privées relient les complexes hôteliers ainsi que les aéroports et aux parcs Disney.

En savoir plus sur les lignes des parcs Disney

SE DÉPLACER EN VÉLO

  • Les acteurs du vélo

La politique en matière de vélo et d’aménagement cyclable relève de la compétence des trois intercommunalités de Marne et Gondoire, Val d’Europe Agglomération et du Val Briard

Afin de répondre aux nouveaux besoins générés par l’urbanisation du territoire et l’intégration des communes de Ferrières-en-Brie, Pontcarré, Esbly, Montry et Saint-Germain-sur-Morin, les intercommunalités de Marne et Gondoire et de Val d’Europe Agglomération ont lancé une révision de leur Schéma Directeur des Liaisons Douces. 

Cet outil outil de programmation et de planification permet de définir les actions à mettre en place à court, moyen et long terme pour améliorer et encourager la pratique cyclable et de programmer les investissements dans un plan pluriannuel.

En complément, le Conseil Départemental de Seine-et-Marne a adopté en juin
2020 son Plan Vélo 77 qui, sur la période 2020-2029, doit permettre de développer,
accompagner et encourager la pratique cyclable en œuvrant sur 4 axes :

  • Construire un réseau d’itinéraires de loisirs et de tourisme,
  • Faciliter la pratique du vélo du quotidien,
  • Créer un cadre d’échanges entre les acteurs du vélo, afin de valoriser des
    actions innovantes et renforcer le partage de connaissances,
  • Œuvrer pour devenir une administration exemplaire

L’EPA en tant qu’aménageur du territoire contribue également au développement des infrastructures cyclables. 

Enfin, Ile-de-France Mobilités a mis à jour le 5/02/20 son Schéma Directeur du stationnement vélo et déploie depuis septembre 2019 sur l’ensemble de l’Ile-de-France, un système de location de vélo à assistance électrique longue durée « Véligo location » et, un panel de subventions grand public destinées à favoriser l’acquisition de vélos. 

  • Les aménagements et stationnements cyclables sur le territoire  
0
places de stationnement (Chiffres 2016)
0
km de pistes cyclables (Chiffres 2016)

Outre les aménagements de liaisons continues pour relier lieux de travail et lieux de vie, les agglomérations développent également des services (prêt de vélos, consigne sécurisée pour stationner son vélo près des gares) et des lieux d’information (Maison des Mobilités de Marne et Gondoire)

  • Service de location

Vous avez la possibilité de louer différents types de vélo : 

  • La Maison des mobilités de Marne-et-Gondoire propose le prêt gratuit de vélos à la demi-journée ou à la journée et de vélo éléctrique pour une durée de trois jours maximum sur 3 sites touristiques du territoire à Lagny-sur-Marne, Bussy-Saint-Martin et Ferrières-en-Brie.

En savoir plus sur le prêt de vélo 

La Maisons des Mobilités de Marne-et-Gondoire

Square Foucher de Careil – 77 400 Lagny-sur-Marne
Tél : 06.14.82.99.63
@ : lamaisondesmobilites@marneetgondoire.fr

 

 

  • Véligo location

Depuis 2018, la Région Ile-de-France avec l’aide d’Ile-de-France Mobilités prospose aux Franciliens un service de location de vélos à assistance électrique de longue durée. Pour un prix mensuel de 40€,  Véligo Location offre la possibilité de s’essayer au véhicule à assistance électrique avant d’envisager l’achat. 

En savoir plus sur le service Véligo location

  • Aide à l’achat

Dans le cadre de sa politique de développement de la pratique du vélo, Île-de-France Mobilités met en place une aide à l’achat de vélo pour tous les Franciliens depuis le 1er décembre 2019
Ce dispositif permet  d’acquérir un vélo à assistance électrique (VAE), un vélo Cargo avec ou sans assistance électrique ainsi que d’autres vélos spécifiques (pliant, adapté). Les montants d’aides sont :

    • Vélo classique à assistance électrique + accessoires : 50 % maximum du prix d’achat TTC du vélo et des accessoires de sécurité) dans la limite d’une aide de 500 € ;
    • Vélo cargo sans assistance électrique + accessoires : 50 % maximum du prix d’achat TTC du vélo et des accessoires de sécurité) dans la limite d’une aide de 500 € ;
    • Vélo cargo avec assistance électrique + accessoires : 50 % maximum du prix d’achat TTC du vélo et des accessoires de sécurité) dans la limite d’une aide de 600 € ;
    • Vélo pliant avec ou sans assistance électrique + accessoires : 50 % du prix TTC, plafonnée à 500 € ;
    • Vélo adapté + accessoires : 50 % du reste à charge TTC, plafonnée à 1 200 €

En savoir plus sur le dispositif d’aide à l’achat

 

  • Le service de réparation et de marquage

La Maison des Mobilités de l’Agglomération Marne et Gondoire vous propose des conseils pour entretenir et réparer votre vélo
Afin de protéger votre vélo, vous pouvez également y faire apposer un numéro unique lors d’un atelier proposé par la Maison des Mobilités de Marne-et-Gondoire

En savoir plus sur le service de réparation et de marquage de vélo

LES MOBILITÉS ÉLECTRIQUES ET PARTAGÉES

  • Bornes de recharges électriques et autopartage 

Après une première phase expérimentale, 2016 a marqué le déploiement à grande échelle des stations d’écomobilité sur le territoire de Marne et Gondoire, de Paris Vallée de la Marne et du Val d’Europe.

Ce projet a été mis en place grâce à un partenariat entre l’Agglomération de Marne et Gondoire, Val d’Europe Agglomération, la collectivité voisine de Paris Vallée-de-la-Marne, l’EPAMARNE-EPAFRANCE, avec le soutien de la Région Ile-de-France et de l’ADEME.

Ainsi, à ce jour, 50 stations d’écomobilité sont réparties sur la communauté d’agglomération de Marne et Gondoire et sur Val d’Europe Agglomération. Chaque station offre la possibilité de recharger les véhicules particuliers ou de louer un véhicule électrique en autopartage. L’autopartage se fait sur un système en boucle, le véhicule emprunté doit donc être ramené à la station de départ.

  • Le covoiturage

A ce jour, le territoire n’est pas doté de plate-forme publique locale de mise en relation entre covoitureurs. 

En revanche, des plateformes d’envergure nationale mais couvrant le territoire francilien sont actives et peuvent proposer des solutions alternatives à l’usage des transports collectifs routiers.

En outre, Ile-de-France Mobilités a noué un partenariat avec certaines d’entre elles permettant une prise en charge financière des coûts de trajet ainsi que des mesures incitatives pour les conducteurs. En 2021, ces plateformes sont les suivantes :

Par ailleurs, en relation avec divers partenaires, la SANEF envisage la création d’une station multimodale au contact de l’autoroute A4 à hauteur des communes de Bussy-Saint-Georges et de Ferrières-en-Brie. Celle-ci pourrait intégrer une aire de covoiturage.

IMG_0450